Je t’ai tenu dans mes bras….

Le lâcher prise..

Le temps passe si vite…profitez de ces premiers instants et faites vous confiance…

« J’allais plier les vêtements, mais à la place je t’ai tenu dans mes bras.

Aujourd’hui, ma patience s’est essoufflée et je n’ai pensé qu’à avoir quelques minutes pour moi, mais comme tu t’es endormi sur ma poitrine, c’était un choix facile malgré une liste de choses à faire.

Parce qu’à la place… Je t’ai tenu dans mes bras.

J’allais vider le lave-vaisselle et laver le pile de vaisselle sale dans l’évier.

Mais au lieu de ça, je t’ai tenu dans mes bras.

J’allais faire plier les vêtements qui étaient dans le sèche-linge et qui ont été re-séchés une fois de trop. Et j’allais laver à nouveau le linge qui était resté mouillé toute la nuit.

Mais au lieu de ça, je t’ai tenu dans mes bras.

J’allais prendre ma douche de deux minutes et si j’avais de la chance, j’allais me sécher les cheveux et peut-être me maquiller un peu.

Mais au lieu de ça, je t’ai tenu dans mes bras.

J’allais répondre à quelques emails professionnels et répondre à quelques appels manqués qui ont dû être redirigés vers la messagerie vocale au cours des 72 dernières heures.

Mais au lieu de ça, je t’ai tenu dans mes bras.

J’allais passer l’aspirateur sur les mini céréales que tu avais accidentellement répandus dans le salon et les escaliers, et même nettoyer certains des jouets qui sont éparpillés dans chaque pièce sauf la salle de jeux.

Mais au lieu de ça, je t’ai tenu dans mes bras.

J’allais préparer le dîner dans la mijoteuse et parcourir la pile de courrier qui se trouve sur le comptoir depuis lundi.

Mais au lieu de ça, je t’ai tenu dans mes bras.

J’allais te porter là-haut et t’allonger car j’étais presque sûre que tu ne te réveillerais pas si je le faisais. Tu aurais peut-être été mieux dans ton lit ?

Mais au lieu de ça, je t’ai tenu dans mes bras.

Vois-tu, tes petites jambes sont déjà serrées sur la chaise, comme si c’était hier que tes petits orteils reposaient encore sur mon ventre.

Tes petites respirations et tes douces mains sont tombées si parfaitement autour de moi, mais bientôt tu préféreras t’allonger dans ton propre lit de tout-petit.

Mais aujourd’hui les plans que j’avais prévu n’allaient pas être réalisables.

J’ai trouvé mon calme et la paix et la satisfaction ici, tout de suite, grâce à un choix simple….

Au lieu de faire tout ça, je t’ai tenu dans mes bras. »

C’est un texte écrit par Regan Long de Motherly et Traduit par Bien Vivre Sa Grossesse !!!

Publicités

2 commentaires sur “Je t’ai tenu dans mes bras….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.